AfriqueCamerounportraits

La Camerounaise Leopoldine Emma Doualla Bell Smith, première femme noire hôtesse de l’air de l’histoire

Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires en 1956, à l’âge de 17 ans, Smith est envoyée à Paris pour y suivre une formation supplémentaire d’hôtesse au sol, puis à UAT pour y suivre une formation en vol. En 1957, Smith commença à voler en tant qu’hôtesse de l’air avec UAT, qui fusionna plus tard pour faire partie de l’Union de transports aériens (UTA). Smith, à l’époque, ne savait pas qu’elle était dans l’histoire la première personne de race noire à occuper le poste d’agent de bord dans une compagnie aérienne. Elle a pris ses fonctions l’année précédant Ruth Carol Taylor, qui serait la première hôtesse de l’air noire aux États-Unis. Le vol initial de Taylor a eu lieu le 11 février 1958 sur un vol de la compagnie Mohawk Airlines entre Ithaca et New York.

En 1960, Smith fut invité à rejoindre Air Afrique, la compagnie aérienne créée pour desservir onze nations francophones nouvellement indépendantes qui étaient d’anciennes colonies de la France. Smith était la seule africaine qualifiée dans l’aviation française; sa carte d’employée portait le numéro 001. Elle a finalement été promue chef de cabine d’Air Afrique. Pendant son temps comme hôtesse de l’air, Smith a volé dans toute l’Afrique et aussi loin que l’Australie. En raison de la couleur de sa peau, certains passagers blancs ne la traitaientpas avec égards, mais des passagers à la peau noire ont souvent apprécié sa présence. Smith a été victime de harcèlement sexuel fréquent. À une occasion, elle a giflé un homme blanc qui lui avait touché la poitrine.

En 1969, après douze ans comme hôtesse de l’air, Smith quitte Air Afrique pour devenir directrice de l’agence de voyages Reunited Transport Leaders à Libreville, au Gabon. Six ans plus tard, elle a déménagé à Washington pour étudier l’anglais à l’Université de Georgetown, où elle faisait également la connaissance de son futur mari, l’américain, Leroy Smith. Smith est retournée au Gabon en 1976 où elle a été embauchée par Air Zaire en tant que chef de gare et officier responsable à l’aéroport de Libreville. Smith a également soutenu le club Skal (également connu sous le nom de Skal international), l’association internationale de professionnels, dirigeants et amis cherchant à promouvoir les voyages et le tourisme en Afrique.

Smith et son mari s’installèrent à Lima, au Pérou, en 1983 pour une mission du Peace Corps. Elle y est restée et a travaillé comme consultante en voyages. Smith et son mari ont pris leur retraite en 2003 et se sont installés à Denver, où ils ont créé le service BISETAL (Services commerciaux et interculturels pour les voyages d’étude et l’apprentissage ), qui donne des formations sur la culture d’Afrique l’Afrique et sur  d’autres cultures non occidentales. Smith est également bénévole à l’aéroport international de Denver dans le cadre de son programme d’ambassadeurs, accueillant les visiteurs dans le Mile-High City et les aidant à se frayer un chemin à travers l’aéroport. En 2015, Smith a été honoré à l’occasion du quarantième anniversaire de l’organisation Black Flight Attendants of America au Flight Path Museum de l’aéroport international de Los Angeles.

 

Articles Similaires

Close