Diaspora AfricaineMondeportraits

Shirley Chisholm, la première femme afro-américaine élue au Congrès américain

Née le 30 novembre 1924, Shirley Chisholm a été la première femme afro-américaine à siéger au Congrès des États-Unis. Experte en éducation de l’état de New York, Chisholm a commencé à travailler avec des organisations politiques locales et, en 1964, a remporté un siège à la législature de l’État de New York, représentant son quartier de Brooklyn. Quatre ans plus tard, elle est élue à la Chambre des représentants des États-Unis.

Chisholm était franche et courageuse. Au lieu d’accepter son siège au comité de l’agriculture – même si elle représentait les habitants d’une ville – elle s’est plainte aux dirigeants jusqu’à ce qu’ils la réaffectent à un comité sur l’éducation. Lorsqu’elle a été interdites des débats télévisés après avoir décidé de se présenter à la présidence (la première femme afro-américaine à le faire), elle a intenté une action en justice. Elle s’est battue pour l’égalité des droits des femmes, des minorités, des immigrés et des pauvres.

Elue pendant sept mandats (14 ans) au Congrès, Chisholm a contribué à ouvrir des opportunités pour des personnes comme le président Barack Obama et la sénatrice Elizabeth Warren.

Mais elle a dit qu’elle ne voulait pas qu’on se souvienne d’elle comme de la première femme ou afro-américaine à faire quelque chose. Elle voulait qu’on se souvienne d’elle comme de quelqu’un qui « avait du cran ». Elle est décédée le 1er janvier 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Bouton retour en haut de la page