AfriqueRépublique démocratique du Congo

5 février 1885 : Le roi belge Léopold II établit l’État indépendant du Congo (une possession »personnelle »)

Le 5 février 1885, le roi belge Léopold II a créé l’État indépendant du Congo en s’emparant brutalement de cette grande masse continentale africaine comme sa possession personnelle. Plutôt que de contrôler le Congo en tant que colonie, comme d’autres puissances européennes l’ont fait dans toute l’Afrique, Léopold II était propriétaire privé du Congo. A ce stade nous tenons à préciser que coloniser d’autres peuples, quelle que soit la justification, est un acte qui manque de noblesse. Les personnes colonisées sont dépouillées de leurs terres, de leurs ressources et de leur liberté.

Léopold II a financé des projets de conquête avec de l’argent qui lui a été prêté par le gouvernement belge. L’objectif déclaré du roi était d’apporter la civilisation au peuple du Congo, une immense région d’Afrique centrale. Le règne de Léopold II sur l’État indépendant du Congo, cependant, est devenu tristement célèbre pour sa brutalité.

Le peuple du Congo a été contraint de travailler pour des ressources précieuses, notamment le caoutchouc et l’ivoire, pour enrichir personnellement Léopold II. Les estimations varient, mais environ la moitié de la population congolaise est morte de punition et de malnutrition. Beaucoup d’autres souffraient de maladies et de tortures. Parmi ceux qui n’ont pas été tués, beaucoup ont été punis par l’amputation d’une main et/ou d’un pied. Le peuple congolais n’a pas subi ces injustices sans riposter.

Plusieurs rébellions furent réprimées sans pitié sous la direction de Léopold II. Au fur et à mesure que les réalités et les souffrances au sein de l’État indépendant du Congo devenaient plus largement connues, de nombreux Européens se sont prononcés contre ces abus. Des manifestations et des protestations ont exigé que Léopold II mette fin aux violations des droits de l’homme dans l’État indépendant du Congo.

En 1908, la pression internationale contraint le roi à céder l’État indépendant du Congo à la Belgique. Le nouveau « Congo belge » est resté une colonie jusqu’à ce que la République démocratique du Congo obtienne son indépendance en 1960.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Close