AfriqueÉgypte

Hatchepsout, une des plus puissantes reines d’Egypte

Hatchepsout (1507-1458 av. J.-C.) était l’une des rares femmes pharaons d’Égypte. Elle a eu un règne long, marqué par des projets de construction incroyables et des expéditions commerciales lucratives. Elle a fait campagne en Nubie. Elle a envoyé une flotte de navires au pays de Pount et a fait construire un impressionnant complexe de temples dans la Vallée des Rois.

 

Jeunesse

Hatshepsut était la fille aînée de Thoutmosis I et Aahmes. Elle a épousé son demi-frère Thoutmosis II (décédé après seulement quelques années sur le trône) à la mort de leur père. Elle était la mère de la princesse Neferure. Le neveu et beau-fils d’Hatchepsout, Thoutmosis III, était en lice pour le trône d’Égypte. Il était encore jeune, alors Hatchepsout a pris le relais.

Être une femme était un obstacle. Cependant, une femme pharaon du Moyen Empire (Sobekneferu/Neferusobek) avait régné avant elle sous la 12e dynastie. Par conséquent, Hatchepsout avait un précédent.

Après sa mort, le nom d’Hatchepsout a été effacé et sa tombe détruite. Les explications sur ce sujet continuent d’être débattues.

 

Dates et titres

Hatchepsout a vécu au XVe siècle av. et régna au début de la 18e dynastie en Égypte. C’était pendant la période connue sous le nom de Nouvel Empire. Les dates de son règne sont diversement données comme 1504-1482, 1490/88-1468, 1479-1457 et 1473-1458 avant JC. Son règne date du début de Thoutmosis III, son beau-fils et neveu, avec qui elle était co-régente.

 

Hatchepsout était un pharaon, ou rine, d’Égypte pendant environ 15 à 20 ans. La datation est incertaine. Josehus, citant Manéthon (le père de l’histoire égyptienne), dit que son règne a duré environ 22 ans. Avant de devenir pharaon, Hatchepsout avait été l’épouse principale, ou Grand Royal, de Thoutmosis II. Elle n’avait pas produit d’héritier mâle. Il a eu des fils par d’autres femmes, dont Thoutmosis III.

 

Apparence féminine ou masculine

Souveraine fascinante du Nouvel Empire, Hatchepsout est représentée dans un kilt court, une couronne ou un couvre-chef, un collier et une fausse barbe. Une statue en calcaire la montre sans barbe et avec des seins. Tyldesley dit qu’une représentation d’enfance la présente avec des organes génitaux masculins. Le pharaon semble être apparu femme ou homme selon les besoins. Le pharaon devait être un homme afin de maintenir le bon ordre du monde – Maat. Une femelle bouleverserait cet ordre. En plus d’être un homme, un pharaon devait intervenir auprès des dieux au nom du peuple et avoir une belle forme physique.

 

Compétence athlétique d’Hatchepsout

Lors de la fête de Sed, les pharaons, dont Hatchepsout, ont fait le tour du complexe pyramidal de Djéser. La course du pharaon avait trois fonctions : démontrer l’aptitude du pharaon après 30 ans au pouvoir, faire un circuit symbolique de son territoire, et le rajeunir symboliquement.

Il convient de noter que le corps momifié, que l’on pense être celui de la femme pharaon, était d’âge moyen et obèse.

Deir El Bahari

Hatchepsout possédait un temple funéraire connu, sans hyperbole, sous le nom de Djeser-Djeseru, ou Sublime des Sublimes. Il a été construit en calcaire à Deir el-Bahri, près de l’endroit où elle a fait construire ses tombeaux, dans la Vallée des Rois. Le temple était principalement dédié à Amon (en tant que jardin pour son père divin Amon) mais aussi aux dieux Hathor et Anubis. Son architecte était Senenmut (Senmut), qui peut avoir été son époux et semble être décédé avant sa reine. Hatchepsout a également restauré les temples d’Amon ailleurs en Égypte.

 

La momie d’Hatchepsout

Dans la Vallée des Rois se trouve une tombe appelée KV60 que Howard Carter a trouvée en 1903. Elle contenait deux momies de femmes gravement endommagées. L’un était celui de Sitre, l’infirmière d’Hatchepsout. L’autre était une femme d’âge moyen obèse mesurant environ cinq pieds et 11 pouces avec son bras gauche sur sa poitrine dans une position « royale ». L’éviscération avait été effectuée à travers son plancher pelvien au lieu de la coupe latérale normale en raison de son obésité. La momie de Sitre a été enlevée en 1906 mais la momie obèse a été laissée. L’égyptologue américain Donald P. Ryan a redécouvert la tombe en 1989.

 

Il a été suggéré que cette momie est celle d’Hatchepsout et qu’elle a été transportée dans cette tombe de KV20 soit à la suite d’un vol, soit pour la protéger d’une tentative d’effacement de sa mémoire. Le ministre égyptien des Antiquités, Zahi Hawass, pense qu’une dent dans une boîte et d’autres preuves ADN prouvent qu’il s’agit du corps de la femme pharaon.

 

Décès

La cause de la mort d’Hatchepsout serait un cancer des os. Elle semble également avoir été diabétique et obèse.  Elle avait environ 50 ans.

Articles Similaires

Close