Diaspora AfricaineMondeportraits

Afeni Shakur, activiste afro-américaine et mère de Tupac Shakur

Afeni Shakur Davis née Alice Faye Williams le 10 janvier 1947  et décédée le 2 mai 2016,   était une activiste politique et ancienne membre du parti Black Panther. Elle était la mère du rappeur et acteur américain Tupac Shakur.

Afeni Shakur est née Alice Faye Williams le 10 janvier 1947 à Lumberton, en Caroline du Nord,  la fille de Rosa Belle, une employée de maison, et de Walter Williams Jr., un camionneur. Elle avait une sœur, Gloria Jean. Afeni a eu des débuts difficiles et a grandi en ayant du ressentiment envers son père et les hommes en général parce que son père était violent et elle pensait que sa mère était faible parce qu’elle ne se dressait pas contre son père. Quand sa mère s’est séparée de son père, elle et sa soeur ont déménagé avec leur mère en 1958 dans le Bronx. Afeni  a eu du mal à s’adapter au milieu éducatif même si ses professeurs pensaient que les arts du spectacle lui convenait. Elle a fréquenté la Bronx High School of Science. Elle s’est intéressée à la vie dans la rue et elle se considérait comme  une combattante de la rue. Elle était membre du Disciple Debs à Harlem.

En 1968, à l’âge de 21 ans, elle a changé son nom en Afeni Shakur; Afeni est un mot yoruba signifiant «amoureux des gens» et Shakur est un mot arabe sognifiant «reconnaissant».  Elle a vécu à Harlem, New York et elle a rejoint le Black Panther Party.  Elle a écrit dans le bulletin de nouvelles du Black Panther Party Panther Post.

Afeni a mené une campagne réussie qui a amené le FBI à croire que le parti disparaissait. Elle est devenue  chef de section du Black Panther Party à Harlem et un mentor pour les nouveaux membres, y compris Jamal Joseph, Cleo Silvers et Dhoruba Bin-Wahad. Elle a également travaillé avec Billy Garland (le père biologique de Tupac) et Geronimo Pratt (qui est devenu le parrain de baptême de Tupac).

En avril 1969, elle et un certain nombre d’autres Black Panthers ont été arrêtés et accusés de plusieurs chefs d’accusation dont  des attentats présumés contre des postes de police et d’autres lieux publics à New York. Avec une caution fixée à 100 000 $ chacun pour les 21 suspects, les Black Panthers ont décidé de lever des fonds afin de payer leurs cautions, en premier pour Joseph et Shakur afin que ces deux  membres puissent travailler à recueillir des fonds pour payer la caution des autres membres. Shakur avait été efficace dans la collecte de fonds pour les Panthers emprisonnés.  Le procès préliminaire a commencé en février 1970 et le procès proprement dit le 8 septembre 1970. Les accusations portées contre elle et les autres membres du Black Panther Party étaient la tentative de meurtre, le complot en vue de commettre un meurtre, le complot pour bombarder des bâtiments publics. Au cours du procès, le juge a rejeté douze des trente chefs d’accusation. Shakur a choisi de se représenter elle-même devant le tribunal, enceinte pendant son procès et encourant une peine de 300 ans de prison et n’ayant pas fréquenté l’école de droit. Shakur a interrogé des témoins et a plaidé devant le tribunal. Elle et les autres membres du partie ont été acquittés en mai 1971 après un procès de huit mois. Au total, Afeni Shakur a passé deux ans en prison avant d’être acquittée. Son fils, Lesane Parish Crooks, est né le 16 juin 1971. L’année suivante, en 1972,  Lesane Parish a été rebaptisée Tupac Amaru, ce qui signifie “serpent brillant” en quechua. Le jeune Tupac a été nommé d’après Túpac Amaru II, chef insurgé indigène de la rébellion de Túpac Amaru II, une rébellion des Incas contre les Espagnols au Pérou qui a duré de 1780 à 1783.

Après qu’Afeni Shakur ait été acquittée de ses accusations, elle n’est pas retournée au Black Panther Party. En 1975, elle épousa Mutulu Shakur et eut leur fille, Sekyiwa. Ils ont divorcé en 1982. Elle et ses enfants ont déménagé à Baltimore, Maryland en 1984. Elle a élevé ses enfants grâce à l’aide sociale parce qu’elle ne pouvait pas garder un emploi. Elle a déménagé dans le comté de Marin en Californie pour traiter sa consommation de drogue.  En 1989, son fils a quitté la maison à cause d’elle. Les deux se sont réconciliés plus tard.  Elle a surmonté sa dépendance à la drogue après être revenue à New York en 1991 et a commencé des réunions de l’association Narcotiques Anonymes (Narcotics Anonymous).

En 2004, Afeni Shakur a épousé Gust Davis Jr. La même année, sa biographie, Afeni Shakur: Evolution of a Revolutionary a été publiée.  Dans sa biographie, Afeni Shakur a reflété ses expériences d’enfance et son éducation ainsi que son implication dans le Black Panther Party. Dans le livre, elle a déclaré que le parti l’a éduquée et l’a aidé à canaliser sa colère.  Elle a raconté comment elle avait rencontré des hommes qui n’avaient pas maltraité les femmes noires du parti. C’est par le biais du parti qu’elle a rencontré Lumumba Shakur, a accepté d’être sa deuxième épouse et s’est convertie à l’islam. Elle a décrit ses expériences en prison et comment, avec d’autres détenus, ils ont organisé un fonds de mise en liberté sous caution pour faire sortir certaines femmes de prison.

Bien que Tupac ait eu du mal dans sa relation avec sa mère, il lui a rendu hommage dans sa chanson “Dear Mama”.  Dans la chanson, il réfléchit sur son enfance, reconnaît les problèmes de dépendance d’Afeni et exprime son amour pour elle:

«Tu as toujours été engagée, Une pauvre mère célibataire assistée sociale, dis-moi comment tu l’as fait. Je ne peux pas te rembourser, mais je tiens à te  montrer que je comprends: tu es appréciée.»

Ses idées révolutionnaires se reflétaient dans la musique de Tupac. Avant la mort de Tupac, il s’est arrangé pour qu’elle reçoive 16 000 $ par mois et lui a acheté une maison à Stone Mountain, en Géorgie. Elle était le co-exécuteur testamentaire de la succession de Tupac.

Exactement un an après la mort de son fils, avec les revenus de ses albums sortis à titre posthume, Afeni Shakur a fondé la Fondation Tupac Amaru Shakur, basée en Géorgie, pour fournir des programmes artistiques aux jeunes et Amaru Entertainment, une société de portefeuille pour tout le matériel inédit de Tupac. Elle a été un réconfort pour de nombreuses mères en deuil après la mort de son fils Tupac et a voyagé à travers l’Amérique pour prononcer des discours lors d’événements.  Elle a également lancé une ligne de vêtements de mode, Makaveli Branded. Afeni Shakur n’a pas participé à la production de All Eyez on Me, un film basé sur la vie de Tupac, car elle a été trahie par son avocat, qui a conclu un accord avec la société de production Morgan Creek contre son gré. Lorsqu’elle a appris l’affaire, elle a congédié son avocat, en a embauché de nouveaux et a tenté de l’annuler; elle est allée au tribunal plusieurs fois, dépensant des millions de dollars (c’est la raison principale pour laquelle elle a dû vendre le Centre des arts Tupac Amaru Shakur), et a finalement réglé à l’amiable le procés. Toutefois, elle a du débourser une somme d’argent non divulguée après qu’il est devenu clair qu’elle n’obtiendrait jamais les droits commerciaux du film.

Afeni Shakur aurait été devant un tribunal fédéral le 20 juillet 2007 pour déposer une injonction afin d’empêcher Death Row Records de vendre tout matériel inédit de Tupac après que la société n’ait pas prouvé que les chansons inédites ne faisaient pas partie de son accord judiciaire de faillite.

Shakur a voyagé à travers les États-Unis, faisant des apparitions et donnant des conférences. Le 6 février 2009, elle a prononcé le discours d’ouverture de la commémoration de l’Université Vanderbilt pour le Mois de l’histoire des Noirs. Elle a partagé ses expériences en tant que femme et activiste.

Shakur est décédé dans un hôpital de Greenbrae, en Californie, vers 22h ,le 2 mai 2016, après avoir fait un arrêt cardiaque à son domicile plus tôt dans la soirée; elle avait 69 ans. Son corps a été incinéré.

Articles Similaires

Close