AfriqueÉgypteLes Royaumes et Empires africainsLibyeSoudan

La 25ème dynastie d’Egypte Antique

La 25e dynastie fait référence aux rois de Koush (qui comprenaient la Nubie) et qui ont gouverné tout ou partie de l’Égypte d’environ 746 à 653 avant notre ère. Cette période est parallèle à la troisième période intermédiaire égyptienne (1070-653 avant JC). Les rois koushites de cette période se considéraient comme les fils corporels du dieu Amon; ils ont cherché à réunir l’ancien domaine d’origine d’Amon, avec l’Égypte et la Nubie.

La troisième période intermédiaire de l’histoire égyptienne a été marquée une fragmentation de l’autorité centrale en Égypte. Les chefs régionaux et les élites rivalisaient pour le pouvoir. En fin de compte, la Basse Égypte avait une royauté en place, mais les prêtres d’Amon dirigeaient la Grande Haute Égypte supérieure à partir de Thèbes. Les rois koushites de Napata ont lancé des campagnes militaires dans toute l’Égypte pour mettre fin aux troubles civils et à l’instabilité politique.

Le roi de Kush, Piankye (ou Piankhi), également connu sous le nom de Piye ou Piya, régnant de 743 à 712 avant JC, a conquis et gouverné la Haute-Égypte et la Nubie de Napata et de Thèbes. Un monument associé à son règne représente le dieu Amon remettant au roi Piye les couronnes d’Égypte et de Koush. Piye s’est proclamé roi d’Egypte et «de toutes les terres» sur des stèles érigées dans le temple d’Amon de Gebel Barkal. Le règne de Piye a souligné un renouveau de la culture du Nouvel Empire, une période autour de 1200 avant JC. Les artisans d’État ont été encouragés à étudier les chefs-d’œuvre des nouveaux royaumes; de même, la monarchie a ressuscité la pyramide comme un type de tombeau royal et a investit  dans de vastes rénovations de temples antiques à travers l’empire.

Le successeur de Piye, son frère Shabaqo (ou Shabaka, vers 712-702 avant JC), a transféré la résidence royale à Memphis en Haute-Égypte. Poursuivant la tradition de son frère, Shabaqo a promu la culture de l’Égypte ancienne en commandant la reproduction de textes religieux d’époques antérieures. Les monarques postérieurs incluent Shebitqo (ca. 702-690 BC) et Taharqa (690-664 BC); le règne de Taharqa fut le plus glorieux de la dynastie avec des victoires militaires étendant la domination nubienne à la Libye et à la Phénicie. Taharqa n’a cependant pas pu faire reculer les forces militaires assyriennes  en Égypte, et il s’est finalement retiré à Napata.

La 25e dynastie a régné pendant près d’un siècle et a fourni à l’Égypte un renouveau de ses racines intellectuelles et artistiques. Cette appréciation de la culture du Nouvel Empire s’est également traduite par l’art et la religion de la Nubie et de Koush.

Articles Similaires

Close