AfriqueAngolaRépublique démocratique du CongoZambie

Le Royaume de Lunda

La Nation de Lunda (vers 1665 – vers 1887) était une confédération d’États dans ce qui est maintenant la République démocratique du Congo, le nord-est de l’Angola et le nord-ouest de la Zambie, son État central était au Katanga.

Initialement, le noyau de ce qui allait devenir la confédération Lunda était une commune appelée N’Gaange dans la langue kiLunda (kiyaka-kipunu). Il a été gouverné par un monarque appelé le Mwane-a-n’Gaange. L’un de ces dirigeants, Ilunga Tshibinda, venait de la nation Luba où son frère dirigea et épousa une femme royale d’une nation du sud. Leur fils est devenu le premier souverain suprême de la Lunda, créant le titre de Mwane-a-Yamvu (vers 1665).

Apogée

Le royaume de Lunda contrôlait quelque 150 000 km2 en 1680. L’État a doublé de superficie pour atteindre environ 300 000 km2 à son apogée au XIXe siècle. Les Mwane-a Yamvo de Lunda sont devenus militairement puissants à partir de leur base de 175 000 habitants. Parallèlement à cette force militaire à travers leur grande population, le Royaume de Lunda a également reçu des conseillers militaires musulmans et des armes  des villes de Nyangwe et Kabambare. Grâce au mariage avec les descendants des rois Luba, ils ont acquis des liens politiques.

Le peuple Lunda a pu s’installer et coloniser d’autres régions et tribus, étendant ainsi son royaume à travers le sud-ouest du Katanga en Angola et au nord-ouest de la Zambie, et vers l’est à travers le Katanga dans ce qui est maintenant la province de Luapula en Zambie. Le royaume est devenu une confédération d’un certain nombre de chefferies qui jouissaient d’une certaine autonomie locale (tant que des hommages étaient payés), avec Mwata Yamvo comme souverain suprême et un conseil au pouvoir (suivant le modèle Luba) pour aider à l’administration.

La force du royaume lui a permis de conquérir le territoire d’autres tribus, notamment à l’est. Au XVIIIe siècle, un certain nombre de migrations ont eu lieu jusqu’à la région au sud du lac Tanganyika. Le peuple Bemba du nord de la Zambie est issu des migrants Luba qui sont arrivés en Zambie tout au long du XVIIe siècle. Dans le même temps, un chef et guerrier Lunda appelé Mwata Kazembe a créé un royaume Lunda oriental dans la vallée de la rivière Luapula.

Déclin

Le royaume de Lunda a pris fin au XIXe siècle, lorsqu’il a été envahi par les Chokwe, qui étaient armés de fusils. Les Chokwe ont ensuite établi leur propre royaume avec leur langue et leurs coutumes. Les chefs et le peuple Lunda ont continué à vivre dans le cœur de Lunda, mais leur pouvoir a diminué.

Au début de l’ère coloniale (1884), le cœur de Lunda était divisé entre l’Angola portugais, le roi Léopold II de l’État libre du Congo belge et les Britanniques en Rhodésie du Nord-Ouest, qui devinrent respectivement l’Angola, la RD du Congo et la Zambie.

Articles Similaires

Close