AfriqueLes Royaumes et Empires africains

L’empire Bornu

Le peuple Kanuri dirigé par les Sayfuwa a migré à l’ouest et au sud du lac Tchad, où il a établi l’Empire Bornu. À la fin du XVIe siècle, l’empire de Bornu avait étendu et repris les parties du Kanem qui avaient été conquises par les Bulala. Les États satellites de Bornu comprenaient Damagaram à l’ouest et Baguirmi au sud-est du lac Tchad. Vers 1400, la dynastie Sayfawa a déplacé sa capitale à Bornu, un État tributaire au sud-ouest du lac Tchad avec une nouvelle capitale Birni Ngarzagamu. Le surpâturage avait rendu les pâturages du Kanem trop secs. De plus, la rivalité politique du clan Bilala devenait intense. S’installer à Bornu a mieux placé l’empire pour exploiter le commerce transsaharien et élargir son réseau dans ce commerce. Des liens avec les États Hausa ont également été établis, fournissant des chevaux et du sel de Bilma pour l’or Akan.  Mai Ali Gazi ibn Dunama (v. 1475-1503) a vaincu le Bilala, rétablissant le contrôle complet du Kanem.

Au début du XVIe siècle, la dynastie Sayfawa a renforcé son emprise sur la population de Bornu après de nombreuses rébellions. Dans la seconde moitié du XVIe siècle, Mai Idris Alooma a modernisé son armée, contrairement à l’empire Songhaï. Des mercenaires turcs ont été utilisés pour entraîner les militaires. La dynastie Sayfawa a enregistré les premiers monarques au sud du Sahara à importer des armes à feu. L’empire contrôlait tout le Sahel depuis les frontières du Darfour à l’est jusqu’au Hausaland à l’ouest. Des relations amicales ont été établies avec l’Empire ottoman via Tripoli. Les Mai ont échangé des cadeaux avec le sultan ottoman.

Les principaux États d’Afrique centrale en 1750

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, on ne sait pas grand-chose de Bornu. Au XVIIIe siècle, il est devenu un centre d’apprentissage islamique. Cependant, l’armée de Bornu est devenue obsolète en n’important pas de nouvelles armes  et Kamembu avait également commencé son déclin. Le pouvoir des Maï a été miné par les sécheresses et la famine qui s’intensifiaient, la rébellion interne dans le nord des éleveurs, l’augmentation du pouvoir haoussa et l’importation d’armes à feu qui rendaient la guerre plus sanglante. En 1841, le dernier mai fut déposé, mettant fin à la longue dynastie Sayfawa. À sa place, la dynastie al-Kanemi des shehu accède au pouvoir.

Articles Similaires

Close