AfriqueDiaspora AfricaineLes Révolutions

Dandara, l’invincible guerrière du Brésil

Au Brésil, pendant près de quatre siècles d’esclavage, les esclaves ont formé un état libre qui a subsisté pendant plus d’un siècle. Les esclaves évadés venaient former le Palmarès Quilombo (également connu sous le nom de Palmares Macambo ou Angola Janga) au début du 17ème siècle. Le royaume, composé de plusieurs villages, représentait la résistance à l’esclavage et visait à en démanteler totalement l’existence. On estime que Palmares avait une population de 20 000 habitants et qu’il s’étendait dans les États d’Agaloas et de Pernambouc, dans une zone de dense végétation, ce qui la rendait difficile à vaincre.

Un des protagonistes de cette société libre était Dandara Dos Palmares (Dandara), une dirigeante noire qui s’est battue contre le système esclavagiste du 17ème siècle. Dandara était la femme de Zumbi Dos Palmares, un guerrier bien connu et réputé. Toutefois,  les origines de Dandara sont inconnues et entourées de mystère . Il n’y a aucune trace de sa naissance ou de son lieu de naissance, ni de ses origines africaines. Certains affirment qu’elle s’est installée à Quilombo Palmares lorsqu’elle était enfant. En tant que membre de la société agraire, elle pratiquait l’agriculture, chassait, apprenait à combattre avec la capoeira (Palmares était réputée pour sa capoeira et ses arts martiaux) et à manier des outils et des armes pour l’offensive et la défense de Palmares. Dandara mena les armées au combat, attaquant les plantations et opposant les armées portugaises et néerlandaises.

Lorsque Ganga-Zumba, le principal dirigeant de Palmares, a signé un traité de paix avec le gouvernement portugais, Dandara s’est opposé à sa décision. Alors que le traité reconnaissait la liberté du Palmarès, il visait à relocaliser les Quilombos à Vale Cucaú. Dandara a vu cela comme une menace pour la fédération des Palmarès. Son opposition et ses idéaux de liberté l’ont amenée à préférer se battre. Zumbi et Dandara prendront ensuite le commandement de Palmarès et poursuivront leur campagne contre les Portugais, remportant plusieurs batailles.

Enfin, près de cent ans après la fondation des Quilombos, Palmarès tomba aux mains des Portugais le 6 février 1694. Plutôt que d’être asservie, Dandara choisit de se suicider en se jetant dans une carrière. Elle a évité l’esclavage et la mort par les mains de l’oppresseur.

Articles Similaires

Close